Lord Offaly - The beggar and thr priest - Livin's just a state of mind

David McWilliams

par Francois Branchon le 26/04/2021

Note: 9.5     
spiraleAcheter


La carrière de David McWilliams, vue de France, est un paradoxe. On le connait ici pour "Days of Pearly Spencer" un titre pop psychélisante phare de l'année 1967, immense succès en France (et aux Pays-Bas) mais passé inaperçu chez lui en Irlande et au Royaume-Uni, jusqu'à sa reprise par Marc Almond en 1992.
Mais les Irlandais et les Britanniques connaissent cependant très bien David McWilliams, pour ses nombreux albums parus entre 1967 et 1995.

Faisant penser à Dylan ou Donovan à ses débuts, glissant progressivement vers un folk-rock à la Sandy Denny ou Fairport Convention ou parfois une pureté instrumentale à la Renbourn ou Jansch, David McWilliams est un auteur-compositeur-guitariste et chanteur qu'on regrette de découvrir si tard. La faute probable à la confidentialité de son label, Dawn, sous-label de la frileuse maison Pye dédié à la musique "expérimentale et progressive" (Fruupp, Heron, Trader Horne...). Voilà qui ne facilite guère la vie de la promotion en dehors des circuits spécialisés.

Merci donc aux Anglais de BGO de proposer cette réédition de trois albums des années soixante-dix, "Lord Offaly" (1972), "The beggar and the priest" (1973) et "Livin' is just a state of mind" (1974). Une période de maturité, de compositions folk élégantes et fines, aux instrumentations limpides. "Lors Offaly" a notre préférence, album inspiré, à l'orfèvrerie folk précise et chaude, une forme qui évolue sur les deux albums suivants vers une musique plus pop, mais cependant classieuse.



DAVID McWILLIAMS Blind men's stepping stones (Audio seul 1972)




DAVID McWILLIAMS Spanish hope (Audio seul 1972)



DAVID McWILLIAMS Lady Margaret (Audio seul 1973)



DAVID McWILLIAMS You wera it like a crown (Audio seul 1974)