Chanson Francaise
Chanson
 André Popp - La musique m'aime
France 1955 2001
Anthologie
Coffret 6 CD Mercury  / Universal 2019

 
André Popp
La musique m'aime
par Francois Branchon le 16/12/2019

Note: 8.5    

Un jour d'août 1955, traversant les forêts du Cantal à l'arrière de la 403 des parents, j'entendais sortir de l'auto-radio Blaupunkt du tableau de bord "et tape ! et tape ! et tape avec ton battoir...", le refrain gimmick des "Lavandières du Portugal", par Jacqueline François, mon premier émoi musical, j'avais 5 ans. J'ignorais évidemment ce qu'était un compositeur et encore moins qu'il s'appelait André Popp.

Un nom qu'en revanche, la lecture assidue la décennie suivante des pochettes de 45 tours, de France Gall, Petula Clark, Marianne Faithfull ou Marie Laforêt, rendra familier. André Popp, musicien-arrangeur des chansons douces de la période yéyé ? Oui, mais beaucoup plus...

Car il aura fallu attendre sa disparition en 2014 pour entendre son nom dans les média et réaliser l'ampleur de l'œuvre - en durée et en matière. André Popp, homme de l'ombre, fut en effet pour une flopée de chanteurs français et étrangers (Anthony Perkins), pour la radio, la télévision, le cinéma, les enfants (Piccolo, Saxo et Co c'est lui), un arrangeur ultra inventif, un artisan de sonorités et d'ambiances, un façonneur d'images par les sons, un compositeur loufoque et génial comme un grand faiseur de chansons populaires (en 1960 il gagne l'Eurovision avec "Tom Pillibi").

Cette anthologie de la Popp Musique réalisée par son fils Daniel rend justice à l'un de ces artistes voués à l'anonymat, inconnus du grand public mais adulés par leurs pairs. En 6 Cd thématiques, on parcourt des créations pour Philippe Soupault (l'émission de radio "Chansons d'écrivains"), Bourvil, l'indicatif de "Florilège de la musique de genre" avec Raymond Queneau, celui de "Colargol" avec Mireille, "Ivanhoé", "Le mot le plus long", "Babar"... Marianne Faithfull en français, Isabelle Aubret ("Ma bohème" avant Aznavour)... Des arrangements et/ou compositions pour Juliette Gréco, le Brel des débuts, France Gall, Barbara, Salvador, Dalida, Petula Clark, les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Marie-Paule Belle, Astrud Gilberto, Marie Laforêt, Bardot... Des musiques de films ("Tintin et le mystère de la toison d'or", "Les lavandières du Portugal", "Huit femmes" d'Ozon ou le très récent "Ma vie avec Liberace" de Steven Soderbergh en 2013..), et bien sûr "Love is blue", son succès planétaire (qui se classera en 1968 numéro 1 au Billboard américain, coiffant les Beatles), présenté ici sous différentes versions.

André Popp : inventif, rafraichissant, épatant.



JACQUELINE FRANÇOIS Les lavandières du Portugal (Audio seul 1955)



ANDRE POPP Love is blue (Audio seul 1968)


ANDRÉ POPP BOF Tintin et le mystère de la toison d'or (Audio seul 1961)