Blues
  Checkpoint Charlie - Gruss Gott mit hellem Klang
Allemagne 1970
Un LP Vinyle CPM 2006

 
Checkpoint Charlie
Gruss Gott mit hellem Klang
par Francois Branchon le 04/09/2006

Note: 9.0     

Checkpoint Charlie se forme en 1967 lorsque l'Allemagne, sans grand décalage avec l'Amérique, découvre pêle-mêle le rock psychédélique, l'avant-garde et les prémices du rock progressif, scène déjà souterrainement vivace en Europe. Tirant leur nom du point de passage et d'échange d'espions au cœur du Berlin occupé des 60's, Checkpoint Charlie, plus habitué aux concerts sauvages et aux happenings, produit son seul album "Gruss Gott mit hellem Klang" (Honore Dieu avec un son puissant) en 1970 seulement, et certains dirent qu'ils auraient pu attendre encore, le considérant comme le pire album enregistré de tous les temps.

Penchons-nous doucement sur l'œuvre : deux morceaux seulement, mais de 20 minutes chacun tout de même. Le chanteur soliste Uwe von Trotha (sorti du Conservatoire de Heidelberg !) récite, ou plutôt déclame, sur des ambiances de Bier Fest en fin de soirée, des harangues à la Hitler ouvrant les Jeux de 36, des psalmodies fiévreuses, pousse des cris en tous genres, pendant que ses potes se chargent des rots, des chœurs de pleurs ou de trisomiques. De ce point de vue, Checkpoint Charlie est une encyclopédie plutôt exhaustive de tout ce que peux produire la voix humaine, seule ou en groupe, le catalogue des jurons de langue allemande fournissant ici une réserve de choix.

Lorsque les instruments entrent en piste, Wilfried Sahmen avec sa guitare, Joachim Krebssalat et ses claviers, Jürgen Drautigam avec sa basse et son violon et Lothar Stahl derrière sa batterie, font alors entendre des démarrages de morceaux (presque Grateful Deadiens parfois) qui partent vite en couilles, explosant en cacophonies déchaînées, parodies déjantées ("Rock around the clock") ou se perdant en dissonances et dérapages pas contrôlés du tout.

En 70 on pouvait tout se permettre et, en bons anarchistes provocateurs et blasphématoires, Uwe von Trotha, Joachim Salade de Crabe et tous les autres ont bien dû se marrer à barrer ce chaos-là, qui atteint allègrement le neuvième barreau sur l'échelle Hallucinex! Que ceux qui ont ou tenteront d'écouter "Gruss Gott mit hellem Klang" en entier nous écrivent.

Le groupe s'est dissous en 1971. En 1987, sous la pression des foules, le label CPM a réédité l'album à 300 exemplaires. Uwe von Trotha est aujourd'hui acteur et peintre (voir son site via le lien "plus d'infos ici").