BOF
Pop Rock
  Compilation - BOF The end of violence : various songs
1997
Compilation d'Artistes
Un CD Outpost 1997

 
Compilation
BOF The end of violence : various songs
par Francois Branchon le 01/12/1997

Note: 7.0    
Morceaux qui Tuent
Little drop of poison (Tom Waits)


1984 : Wim Wenders demande à Ry Cooder d'écrire la musique de Paris-Texas. Jamais dans l'histoire du cinéma, comme dans celle des BOF, collaboration ne deviendra à ce point symbiose (à l'exception notoire en 1970 de "Zabriskie Point" d'Antonioni, père spirituel de Wenders). Aujourd'hui encore, et pour toujours, le bottleneck de Ry Cooder évoque la marche solitaire de Harry Dean Stanton, le soir au soleil tombant, au bord des pistes-diagonales du grand Ouest américain. Images et musique sont nées ensemble : elles se sont portées et mêlées sans que jamais l'une prenne le pas sur l'autre, et il faut chercher là une des clés majeures de la beauté du film. 1997 : Wenders, un des rares réalisateurs de cinéma à accorder une grande importance aux bandes son, mais plutôt porté à les décliner comme une compilation montage de titres ("Paris-Texas" fut une exception), refait appel à Ry Cooder pour son dernier film "The end of violence". La BO est cette fois un mélange des deux genres, qui se décline d'ailleurs en deux disques. La musique de ce volume ressemble à celle de "Jusqu'au bout du monde" et rassemble les artistes qu'aime Wenders, lui donnant l'occasion de susciter la belle rencontre de Michael Stipe et Vic Chesnutt ("Injured bird"). Tom Waits signe un "Little drop of poison" magnifique, Spain, Dj Shadow, Eels, Los Lobos et Roy Orbison ("You may feel me cryin") sont quelques uns des excellents moments.