Reggae / ska
Reggae
  Compilation - Darker than blue : soul from Jamdown (1973-1980)
1973
Compilation d'Artistes
Un CD Blood & Fire  / Import 2001

 
Compilation
Darker than blue : soul from Jamdown (1973-1980)
par Julien Azuar le 13/09/2001

Note: 10.0    
Morceaux qui Tuent
Ain’t no sunshine (Ken Boothe)
Hotter Reggae Music (Welton Irie)
Is it because I’m black ? (Ken Boothe)


On se demande tous les deux mois ce que va bien pouvoir dénicher Steve Barrow, pour nous le rééditer sur son label Blood & Fire. Car en bientôt huit années d’existence rythmées par trente-sept sorties, jamais une déception ne s’est approchée des heureux amateurs de dub et reggae old school qui fêtent la mise en vente de chaque nouvelle perle du label anglais. Et là encore, aucun étonnement : cette compilation est tout simplement sublime. Steve Barrow est allé récolter des morceaux sensés présenter au monde la face soul cachée de la Jamaïque. Les plus belles voix de l’île (Ken Boothe, Freddie McGregor, Junior Murvin, John Holt pour ne citer qu’eux) reprennent des standards américains tels que "Gypsy woman" de Curtis Mayfield, "Is it because I’m black ?" de Syl Johnson, "It’s a shame" de Stevie Wonder ou "For the love of you" des Isley Brothers. Les jamaïcains ne pouvant s’empêcher de marquer le contretemps, ces magnifiques morceaux soul deviennent de superbes morceaux reggae (mis à part l’énergique "Ghetto funk" de Boris Gardiner, trèsÉ funk) produits ici par Lee Perry, là par Clive Hunt. Avec pour couronner le tout un "Hotter reggae music" concocté par Sly & Robbie, toasté-rapé par Welton Irie, et dont les paroles sont très inspirées du mythique "Rappers delight" de Sugarhill Gang. Indispensable.