Rock
Pop Rock
  Compilation - I love sixties
1961
Compilation d'Artistes
Un CD EMI 2001

 
Compilation
I love sixties
par Francois Branchon le 14/11/2001

Note: 8.0    

Dans la série des 'produits' conçus pour vivre en supermarché, entre les promos de micro-ondes coréens et le Dvd de Bigard, une compilation de titres sixties qui malgré une pochette à chier (glamour de bazar pour Ginette Babylone), réussit le tour de force de n'offrir aucune daube, quarante tubes sans aucune 'variété' ni 'chanson con à voix'. Certes, les quarante groupes sont représentés par leur morceau qui a le plus marché, et on doit donc se taper quelques scies bien (é)rôdées ("Good vibrations" des Beach Boys, "With a little help for my friends" de Joe Cocker ou "The house of the rising sun" des Animals), mais les autres sont bien choisis, au coeur des répertoires pop et soul des sixties anglaises et américaines (Mamas & Papas, Lovin' Spoonful, Sam & Dave, Canned Heat, Byrds, Roy Orbison, Kinks, Percy Sledge, Eddie Floyd, Hermans Hermits, Manfred Mann, Yardbirds, Aretha Franklin, Petula Clark, Aaron Neville, Sonny & Cher, Ten Years After, etc...) et sauvent même de l'oubli quelques petites perles, "San Francisco" de Scott McKenzie, "The letter" des Box Tops, "Bus stop" des Hollies de Graham Nash, "Sweet for my sweet" des Searchers, "Daydream believer" des Monkees, "Unchained melody" des Righteous Brothers, "I'll never fall in love again" de Bobby Gentry ou le sublime "Itchykoo Park" des Small Faces. EMI n'est pas Rhino, Sundazed ou Akarma, mais un track-listing de ce niveau chez Auchan, et à ce prix-là, ce n'est pas courant.