Metal
  Compilation - Néo-métal français
2002
Compilation d'Artistes
Un CD Wagram 2002

 
Compilation
Néo-métal français
par Oli le 30/12/2002

Note: 6.0    
Morceaux qui Tuent
Dragon vs Phoenix (Backstab)


French core est de retour, le succès de la première édition en entraînant une deuxième... La demoiselle du digipak s'est habillée, à l'intérieur, c'est nettement moins sexy et moins joli que l'an dernier, on se demande pourquoi un tel "concept graphique" (?) mais c'est comme ça... Le sticker annonce le "suprême du néo-métal français" et encore une fois, ce "placement marketing" fait marrer tout le monde étant donné les groupes présents... On a peut-être le suprême du hopcore (moins Enhancer) mais certainement pas la crème de la sphère néo (où sont Eths ? NFZ ? Peach From The Laid ? Masnada ? Vegastar ? Psy-Law ? Sha... ?). Certes la durée du Cd n'est pas extensible mais si les majors voulaient faire une vraie compil néo ou apparenté, il y a largement moyen... et sans avoir à aller chercher les excellents groupes frontaliers. On a donc du rapmétal avec les titres assez soporifiques de Absolute, Kobayes et Trois Degrés Est, s'en démarquent l'Esprit du Clan qui reprend le ton agressif de NTM pour un discours du même niveau que les rappeurs narcissiques, pas original pour deux sous... Les Tripod s'en sortent bien mieux avec "Bozo", un de leurs meilleurs titres, le titre de Pleymo "Tonight" est une anecdotique version anglaise. Côté néo-métal moins rappé, AqMe offre un titre de son premier album fraîchement sorti, les Zombie Eaters lâchent l'inédit "11/09/01" très mélodique et [LETO] annonce clairement sa nouvelle direction artistique, ultra mélodique et calme, tout à l'image de leur très bon Ep à sortir "Degré zéro". Non loin du nu-métal naviguent de nombreux groupes qu'on aurait qualifiés de fusion, hard core, noisy métal oï je ne sais quoi par le passé... Les Backstab donnent un excellent inédit "Dragon Vs Phenix" bien dans leur style particulier, idem pour les bordelais Viridiana dont le refrain de "Omni" porte leur patte, les luxembourgeois dEFDUMp asssènent un "Cliché" terrible avec un surprenant synthé sur la fin. Pas de surprise non plus avec Kerplunk qui continue de livrer ses bombes en avant-première... Les Stereotypical Working Class avec "Last" ne se positionnent pas sous leur meilleur jour alors que le "Reste" de Fis(ch)er est une excellente surprise bien placé avant les Pornocolor, plus calmes et mélodieux. Le reste n'a pas grand chose à voir avec le néo, on doit se farcir un titre de la démo de Sidilarsen, le pathétique "Rien pour l'instant" porte bien son nom il y a même de quoi faire haïr l'indus à quelqu'un qui ne connaît pas le style ! Du côté brutal/grind/death, ce sont par contre deux gros calibres qui se pointent à nos oreilles, les Suisses de Nostromo et notre référence nationale Inside Conflict, leurs potes vont rigoler de les voir là...