Black Power
Funk
  Compilation - Playtime - 10 pure 70's jazz funk tracks
1973
Compilation d'Artistes
Un CD Superclasse  / Mélodie 2000

 
Compilation
Playtime - 10 pure 70's jazz funk tracks
par Christophe Nicolaïdis le 01/05/2000

Note: 7.0    

Ah! le son des années 70 ! Une manne pour "compileur" de tout poil ! Superclasse (label français) sort cette excellente programmation réalisée par Brad Whitaker, Dj New Yorkais d'origine jamaïcaine, de titres représentatifs de la période (prolifique) 1973-1979. Facile de mettre les uns derrière les autres des morceaux funk-jazz des "seventies", moins facile est d'être cohérent dans l'exercice et d'éviter l'opportunisme. Là est le mérite et la créativité de "Playtime" : mettre en introduction le thème de la BOF "Les trois jours du condor" de Sidney Lumet, retrouver une version étonnante par Joe Farrell du "Too high" de sieur Stevie Wonder avec un line up royal (Herbie Hancock, Steve Gadd, Don Alias), aller chercher des artistes moins connus, le clavieriste Michael Longo et son "Ocean of this might" (avec à nouveau Joe Farrell à la trompette, entouré de Randy Brecker et Ron Carter), et aussi Nick Ingman, The Trensetters, un certain Daniel Janin et son orchestre, Hubert Eaves, Eddie Henderson, Preston James, sans oublier l'étonnant Rosko (un "Peace maker" aux super pouvoirs, très marqué par Richard Strauss). De la musique pour le repos, la danse, l'écoute (quel grain !), une cure-plaisir de "vieux groove" pour nos feuilles et pour déguster la pina colada préparé par Isaac, barman du "Pacifique Princess". Du kitsch comme ça on en redemande. J'arrive Priscilla !