Rock
Pop Rock
  Compilation - Rose Bonbon - Open all night
2002
Compilation d'Artistes
Un CD Le Maquis  / Naïve 2002

WEB

Label Le Maquis
 
Compilation
Rose Bonbon - Open all night
par Francois Branchon le 26/08/2002

Note: 7.0    

Coup de projecteur vaguement nostalgique sur une période où le rock eu (relativement) droit de cité à Paris. Le Rose Bonbon fut une des trois seules boîtes de rock de la capitale française (honte à ce pays), avec le Golf Drouot (années 60) et le Gibus, à offrir scène ouverte tous les jours à n'importe quel groupe dont la musique tenait à peu près debout. Cadre indispensable à l'expression et à la découverte des talents. Cela parait simple comme bonjour, mais ce pays a toujours craint ses jeunes, n’a jamais supporté leur "bruit", des festivals pop des 60’s aux raves d'aujourd'hui passant par nombre de lieux contraints de fermer à cause de voisins récalcitrants. Le Rose a fonctionné, par intermittences, de 1978 à 1982, 350 groupes y ont joué, beaucoup y ont débuté (Taxi Girl, Indochine). Cette compilation en présente quatorze, des purs et durs comme une bonne partie de la mouvance "jeunes gens modernes" du début des années 80. Pêle mêle : Ici Paris, La Souris Déglinguée, les cérébraux rennais Marquis de Sade (leur premier single "Conrad Veidt"), les Rita Mitsouko période Ringer emballée en sacs plastique Felix Potin ("Don't forget the night"), Modern Guy ("Électrique Sylvie" de leur premier album, produit par John Cale), les lyonnais Electric Callas ("Winner"), Lili Drop (premier single "Sur ma mob"), Orchestre Rouge (l'excellent "Soon come violence" produit par Martin Hannet, l'homme du label Factory et de Joy Division), Kas Produkt, Les Avions... Nostalgie assurée pour les quadras, d'autant que Serge Clerc a repris les crayons pour une demi-douzaine de planches, reproduites sur le livret dépliant.