Chanson Francaise
Chanson
  Compilation - Saint libertin
2000
Compilation d'Artistes
Un CD EMI 2000

 
Compilation
Saint libertin
par Francois Branchon le 12/02/2000

Note: 6.0    
Morceaux qui Tuent
Non je ne regrette rien (Bernadette Soubirou et ses Apparitions)


Signalons pour une fois une compilation marketing, celle conçue pour la Saint Valentin par EMI. Pas pour les deux charmants petits lapins copulant de la photo de pochette, mais pour la présence de quelques titres inattendus, voire audacieux. Le thème de l'amour y est abordé par le biais de l'érotisme et son détournement humoristique. Si l'on se demande ce que viennent faire certains, sinon essayer de tirer les ventes vers le haut (l'insupportable Serge Lama, BB Doc, Chagrin D'Amour, Maurice Chevalier...), la tonalité est du côté de l'élégance (Marie-Paule Belle et son increvable "Parisienne") et plus généralement de la déconnade avec quelques scies : Jacques Dutronc et son "Hôtesse de l'air", Yan et les Abeilles ("Les rousses de 83 ans"), Guy Bedos et Sophie Daumier ("La drague"), Au Bonheur Des Dames ("Oh les filles"), Fernandel ("Felicie aussi"), Jacques Higelin ("L'attentat à la pudeur") ou Hubert-Félix Thiéfaine ("La cancoillotte"). Jusqu'ici rien de bien bouleversant, mais voici ressorties des malles cinq perles, aussi historiques qu'obscures : d'abord une version secouée de "Pauvre Lola" de Gainsbourg par Jacqueline Maillan et Bourvil (!), débutant dans les règles mais dérapant assez vite en adaptation "libre" et orgie lessivière, "Sois érotique" des Charlots en 1970, singeant avec génie le "69" gainsbourien de l'année précédente, "J'adore ma teub" des Rolling Bidochons, spécialistes en parodies des Stones (ici "Under my thumb"), l'irrésistible "Ma cousine"/"Mon cousin" de Pierre Vassiliu, exercice de style à la Prévert version porno, et pour finir, une version "hallucinex!" de "Non je ne regrette rien" d'Edith Piaf par Bernadette Soubirou et ses Apparitions (palme du nom de groupe. A propos que deviennent les Rodéo sur Juliette ?)