Livre
Essai
 Greil Marcus - Sly Stone : Le mythe se Staggerlee
Etats-Unis 2000
livres Allia 2000

WEB

Editions Allia
 
Greil Marcus
Sly Stone : Le mythe se Staggerlee
par Maxime Morinière le 27/09/2010

Note: 7.0    

"Sly Stone : le mythe de Staggerlee" a été écrit par Greil Marcus en 1975, le texte faisant d'abord partie de "Mystery train : Images de l'Amérique à travers le Rock'n'roll", dans lequel l'auteur cherche à voir les Etats Unis et ses mythes à travers la musique.

La présente édition ne réédite qu'un seul des chapitres de ce livre, celui concernant le fantasque leader du groupe Sly & The Family Stone et Staggerlee donc, le tout agrémenté de notes écrites apparemment exprès pour cette édition, celles-ci concernant la discographie de Sly Stone et d'autres à propos des racines du mythe du second, celui qui aurait tué Billy Lions à cause d'un Stetson à 5$. Disons le tout de suite, c'est clairement cette deuxième partie qui est très intéressante.

Le texte de 1975 est en effet difficile à suivre, la ligne directrice, qui consiste à voir Sly Stone comme un nouveau Staggerlee, n'étant pas vraiment instinctive. "Sly Stone : le mythe de Staggerlee" se résume ainsi en une suite de sous-parties faisant l'éloge de l'album sorti par Sly & The Family Stone en 1971, "There's a riot goin'on", puis s'ensuit une critique des artistes qui se sont enfoncés dans la brèche ouverte par "Riot", pour ensuite passer à des résumés de films de Blaxploitation (le cinéma noir de la même époque, avec ici un aperçu de "Superfly" et "Across 110th Street") et enfin se terminer sur un court chapitre concernant quelques membres importants des Black Panthers.

Si au final on trouve parfois des raisonnements "capilotractés" - Greil Marcus a en effet tendance à voir Staggerlee un peu partout - le texte est parcouru de remarques intéressantes, et les notes en fin de livre - plus longues que le texte en lui même ! - permettent d'aller vraiment plus loin dans la connaissance des deux sujets principaux du livre, Sly Stone et Staggerlee.