Experimental
Musique de Traverse
  Grig Percussion - Night of the moon dances
Biélorussie 2007
Album Original
Un CD Radio France > Signature  / Harmonia Mundi 2008

 
Grig Percussion
Night of the moon dances
par Hugo Catherine le 03/03/2009

Note: 9.0    

D’un pas voyageur, nous vous invitons volontiers à suivre les six jeunes Biélorusses de Grig Percussion.
 
L’album s’ouvre par une flambée de cymbales. Une ambiance lunaire se met progressivement en place, avant l’explosion percussive. La matière est mate et boisée, les peaux sourdes et les baguettes sonores. Le déferlement des roulements est incantatoire.
 
Puis vient l’apaisement du vibraphone, la douceur du marimba. L’enchevêtrement des deux instruments introduit candeur et délicatesse au sein d’une structure musicale éminemment percussive. Nous nous perdons dans nos pensées, comme plongés dans une atmosphère de film noir.  Bientôt, le sacré transpire ; loin des clichés, nous vivons un magnifique rituel, entre gravité et sensualité. La classe du marimba, encore lui, charme néophytes et connaisseurs. Sa danse chaloupée, ponctuée de délices rythmiques fait la part belle aux mélodies envoûtantes ; mystère ; et affolement lorsque les tambours arrivent, le xylophone accélère, les accents se font plus marqués. La musique prend des airs de carnaval, annonçant un djembé affolé, doublé d’onomatopées : il impressionne et fait rire à la fois, c’est jouissif. Les dieux du rythme sont servis et bien servis. Entre délire et exercice de style, entre second degré et démonstration formelle, cette fougue maîtrisée fera saliver les percussionnistes et intriguera les autres.
 
Après une escapade indienne, nous suivons les flux et les reflux d’une danse lunaire donc nuitée. La prise d’envol est progressive, la clarté d’exécution rare. Puis, l’ambiance festive reprend le dessus, avec ses rythmes africains jouissifs, ses accents de caisse claire. A la fin, une belle ampleur nous gagne, achevant de bien belle manière notre trajet rythmé.