Folk
  Josienne Clarke & Ben Walker - Overnight
Angleterre 2016
Album Original
Un CD Rough Trade  / Beggars Banquet 2017

WEB

Label Rough Trade
 
Josienne Clarke & Ben Walker
Overnight
par Jérôme Heff le 26/04/2017

Note: 7.5    
Morceaux qui Tuent
Sleep
Sweet the sorrow


Il paraît que Josienne et Ben sont tombés dans le folk anglais par accident ; on peut sans hésiter le qualifier d'heureux. Ce cinquième disque (grosso modo un par an depuis 2011) devrait conforter une réputation qui va croissant outre-manche, et leur gagner un nouveau public à la faveur de leur signature sur le label Rough Trade.
La première impression est un son chaleureux, cosy, fait d'entrelacs d'arpèges de guitare et d'une rythmique acoustique, la contrebasse apportant un contrepoint vibrant, presque jazz. On pense au jeu de Danny Thompson sur "Five leaves left" de Nick Drake, déjà à l'époque une relecture très personnelle du folk anglais. On serait à la limite d'une forme de musique lounge, où tout est fait pour ne pas froisser l'auditeur qui baigne dans un océan de beauté et de douceur. Mais on reste du bon côté. La belle voix claire et agile de Josienne Clarke, de formation classique, évoque sans forcer Joni Mitchell, ou même Sandy Denny (Fairport Convention) en bien moins granuleux. Placée sur un piédestal par les subtils arrangements de Ben Walker, elle annihile toute résistance.
"Sleep" se rapproche de bases classiques, une merveille, on se pince pour se demander si on ne rêve pas. On n'est pas très éloigné à ce moment-là de leurs compatriotes de North Sea Radio Orchestra. La suivante "Milk & honey" et son saxophone pâtit un peu de la comparaison ; cet aspect assez sage est aussi la limite d'un disque qui se consomme à doses espacées. Le premier titre pop et mid-tempo "The waning crescent" déboule en fin de parcours, un rayon de soleil sixties qui confirme la versatilité talentueuse du duo.

On se demande comment deux trentenaires d'aujourd'hui parviennent à s'extraire de la dureté du monde et à ses sollicitations permanentes pour composer une musique aussi gracieuse. C'est donc encore possible... On leur souhaite que "Overnight" ne reste pas une île secrète sur laquelle de rares privilégiés auront la chance d'accoster.




JOSIENNE CLARKE & BEN WALKER Something Familiar (Clip 2016)