Electro
Electronica
 Lawrence English - For varying degrees of winter
Australie 2009
Album Original
Un CD Baskaru  / Import 2009

WEB

Lawrence Englishsite officiel
Label Baskaru
 
Lawrence English
For varying degrees of winter
par Hugo Catherine le 31/12/2009

Note: 9.0    

"For varying degrees of winter" est intensément lumineux, façon faisceau continu et lumière blanche éblouissante. Des scintillements et des micro-crépitements s'assemblent puis se perdent dans un flux de lumière persistant. Il se dégage une matière dense aveuglante, d'où s'échappent éclairs et flashs.  

Cette densité est parfois intimidante, comme sur "Desert road" : la nature gronde et grince. Comme le titre de l'album semble l'indiquer, Lawrence English s'inspire d'une certaine idée de la nature, brute et indomptée. Nous imaginons des territoires perdus, loin de la présence humaine ; les sons tracent une onde à l'infini, sur des surfaces immensément planes ; dans une atmosphère plutôt glaciale, ils se propagent sans fin : nous hésitons entre banquise du froid polaire, vents des steppes, profonds courants marins. "For varying degrees of winter" est une interprétation abstraite d'une perception très concrète de la nature : une sensation faite son.  

Lawrence English refuse l'agression sonore. Il privilégie un jeu discret autour de sa matière sonore, d'une finesse et d'une qualité rares. Il travaille ainsi à partir de sons à la limite du perceptible (ultra-aigus sur "Fleck"), de micro-événements quasiment inaperçus (beats étouffés sur "End game", incursions de voix sur "Fleck", micro-bruits sur "Soft touch"), de signaux lointains presque insignifiants (hululements sur "Unsettled sleep"). Tous ces sons nourrissent une matière ultra-haute concentration, créant une sensation de confinement, voire d'isolement. Cette musique pèse. "Swan", particulièrement, agit comme un poids sonore tant les forces qui en surgissent nous enveloppent et nous recouvrent. Cette notion d'isolement est pertinente pour analyser l'univers sonore de Lawrence English : il fut un des premiers à créer des pistes électroniques à destination des personnes aux capacités auditives déficientes.  

Pour vos nuits et jours d'hiver, nous vous invitons à couvrir vos oreilles de ce très beau son-lumière. 




© English - Live in Kyoto
Live in Kyoto