Experimental
Musique de Traverse
 Martin Saint-Pierre - Solo création
Argentine France 1977
Un LP Vinyle non réédité Le Chant du Monde 2006

WEB

Label Le Chant du Monde


SPIRALE

 Global vibration
 
Martin Saint-Pierre
Solo création
par Hanson le 05/06/2006

Note: 8.0     

Afin de s'affranchir d'un cadre trop étriqué, Martin Saint-Pierre a choisi l'exil, un double exil même, tant son univers géographique et musical ne semble être délimité par aucune affiliation directe. C'est en quittant, au cours des années 1970, l'Argentine pour la France que ce percussionniste a pu présenter sur microsillon, pour la première fois, un état des lieux des ses prospections musicales. Comme il l'évoquera lui-même dans le titre d'un de ses disques ultérieurs, ses explorations ont pour dessein de faire jaillir à la surface "l'incroyable et longue histoire d'un tambour et sa mémoire". Dénominateur commun de toutes les traditions musicales du monde, les percussions deviennent entre les mains de Martin Saint-Pierre le point de départ d'une nouvelle expressivité tenant plus de la création contemporaine que d'un écho ancestral.

Avec son bendir, instrument d'origine berbère du Haut et Moyen Atlas, Martin Saint-Pierre parvient progressivement à s'affranchir de l'artère rythmique propre aux percussions pour plonger directement dans un espace ouvrant sur ce que l'on pourrait qualifier de "sculpture sonore". Alors qu'au sens propre, une œuvre sculptée ne peut être présentée que sous une forme achevée, Martin Saint-Pierre taille devant nos oreilles ces formes et orne méticuleusement les moindres recoins de chacune des faces de son ouvrage. En évitant ainsi une présentation abrupte de sa construction, le témoin de cette composition peut s'abandonner à la vision musicale qui se déroule devant lui. Un tel didactisme n'est pas sans rappeler les tentatives faites de séparer un objet sculpté ou pictural de son aspect définitif : "Le Mystère Picasso", né de la collaboration entre Henri-Georges Clouzot et Picasso, en est une transposition directe. Or si cette comparaison peut paraître, à priori, saugrenue, elle prend assurément tout son sens à l'écoute de ce "Solo création".

Jouant avec les effets de contraste, le frôlement des mains de Martin Saint-Pierre sur l'épiderme du bendir polit les quelques bases rythmiques disséminées ça et là. Dès lors que ces sons abrasifs ont envahi le volume sonore, les incursions rythmiques apporte un relief percussif à l'ensemble, pour devenir par à-coups l'ossature de la composition. Il est précisément difficile de croire qu'un tel enregistrement n'a été effectué qu'avec des tambours tant Martin Saint-Pierre sort ici des sentiers battus. A la fois heurté et caressé, le bendir susurre son histoire au travers de sons graves et feutrés pour ensuite s'affirmer par des notes claires tantôt éclatantes, tantôt murmurées. Les battements de ses mains véhiculent la pulsation d'un homme avant tout tourné vers le monde extérieur, où rencontres et partages définissent sa ligne directrice.

Martin Saint-Pierre n'a, en effet, rien d'un homme recroquevillé sur lui-même. En arpentant différents hôpitaux psychiatriques de la région parisienne depuis une quinzaine d'années, Saint-Pierre a élaboré une thérapie musicale fondée sur sa croyance en les vertus de la musique. Il a montré que ces vertus vont justement bien au-delà de la simple expression d'un ressenti. La musique, comme élément fédérateur, au niveau social, au sein de jeunes laissés pour compte, a apporté un soutien atypique au travail du personnel hospitalier concerné. L'identité communautaire prend ainsi appui sur une communion musicale bâtie au fil des séances de travail collectif. De cette collaboration avec des autistes est née la volonté de présenter au grand public les aptitudes artistiques de cette catégorie de gens généralement méconnue et mal comprise. Son altruisme ne semble pas près de faiblir tant ses projets futurs révèlent un désir de persévérer dans cette même direction.

De façon relativement prévisible, Martin Saint-Pierre reste méconnu du public. Pourtant son univers musical déborde largement de celui des musiques expérimentales. Au fil des années, ayant traversé différentes phases musicales, il a abouti à une discographie qui ne saurait laisser indifférent les amateurs de musiques innovantes ou tout simplement les curieux qui, guidés par une volonté de découvrir, sauront s'ouvrir et écouter ce que Martin Saint-Pierre a à leur raconter. Notons, pour conclure, la présence de son nom sur la liste de Nurse With Wound, dont l'influence est indéniablement palpable dans les enregistrements de Steve Stapelton.