Country
 Marty Robbins - Gunfighter ballads and trail songs
Etats-Unis 1959
Album Original
Un CD Legacy  / Sony-BMG 2000

WEB

Label Legacy


SPIRALE

 The drifter - Saddle tramp - What God has done - Christmas with Marty Robbins (4 classics on 2 Cds)
 
Marty Robbins
Gunfighter ballads and trail songs
par Francois Branchon le 25/02/2000

Note: 9.0    
Morceaux qui Tuent
The master's call
They're hanging me tonight
Big iron
Saddle tramp


Attention chef d'œuvre ! Le territoire de Marty Robbins n'est pas balisé des stéréotypes ni des attributs folkloriques de Nashville. Sa musique s'affirme d'abord par une voix, que l'on a dit être l'une des plus belles sinon la plus belle de la country des années cinquante et soixante, aussi à l'aise sur le country & western, le rockabilly et le gospel que sur les ballades pop. L'éblouissant "Big iron" qui ouvre cet album de 1959 dédié aux chansons de cow-boys et à la conquête de l'Ouest, le confirme sans peine : pureté absolue, timbre lumineux et vibrato de rêve, trois atouts rarement réunis sous le crâne d'un seul homme (Elvis Presley et Roy Orbison mis à part, les frères Everly et les Whitstein s'y mettent à deux pour rivaliser). Au-delà de ce don, Marty Robbins, accompagné des meilleures pointures (Grady Martin à la guitare !), chante de fort belles chansons, aux mélodies bien tournées. Certaines ballades atteignent l'exceptionnel : "The master's call", "They're hanging me tonight" et le précité "Big iron" imposent le passage en boucle, parfumées de chœurs chuintant leurs "ooouh" dans le lointain. Homme à la vie chargée (il était aussi coureur - automobile et de femmes - et amateur d'alcool), auteur d'une vingtaine d'albums entre ses débuts avec Acuff Rose en 1952 et les années soixante-dix, Marty Robbins est mort en 1982, fauché par une crise cardiaque, juste après une dernière apparition dans le film "Honky tonk man" de Clint Eastwood.