Black Power
Rhythm & Blues
 Otis Redding - Dreams to remember : the anthology
Etats-Unis 1964
Album Original
Un CD Rhino  / Warner 1999

WEB

Label Rhino


SPIRALE

 Respect live 1967
 
Otis Redding
Dreams to remember : the anthology
par Francois Branchon le 01/04/1999

Note: 10.0    
Morceaux qui Tuent
Try a little tenderness


Roi incontesté du rhythm and blues américain des années soixante, Otis Redding démarre en fanfare, à la fois sa carrière discographique et le label Volt, avec "These arms of mine", single qui entre au top 100 en 1964. De nombreux hits suivront, "Pain in my heart", "Can't turn you loose", "I've been loving you too long", "Fa fa fa fa (sad song)", "Try a little tenderness", "Satisfaction" ou "Shake", l'hommage à son ami Sam Cooke. Régulièrement accompagné par Booker T. & The MG's ou par ses protégés The Bar-Kays, Otis a énormément tourné entre 1964 et 1967, souvent plus en Europe qu'aux Etats-Unis, qui lui offriront finalement un triomphe au festival de Monterey en juin 1967 . Sa présence dans ce cadre "pop" (les stars du festival sont The Mamas and the Papas, les Byrds, Jimi Hendrix et Jefferson Airplane !) et son dernier single "The dock of the bay" marquaient le probable tournant d'une carrière qui s'acheva tragiquement en novembre 1967 dans le crash de son avion. "The dock of the bay" devient alors son seul numéro 1. Ce coffret de 2 Cd, signé Rhino, est une synthèse parfaite de sa carrière avec entre autres les cinq morceaux joués à Monterey. Excellemment présenté, avec un livret hors pair et un son parfait, l'anthologie d'Otis Redding est indispensable à toute discothèque qui n'aurait aucun de ses albums.


OTIS REDDING - Try a little tenderness (Live 1967)