Jazz
Jazz Electro
 Park Jiha - Communion
Coree 2018
Album Original
Un CD tak:til  / Import Glitterbeat 2018

 
Park Jiha
Communion
par Cédric Antoine le 24/06/2018

Note: 8.0    

La communion des artistes asiatiques avec les éléments et la nature ne cesse jamais de surprendre l'oreille du mélomane européen. La coréenne Park Jiha ne déroge pas à la règle de cette recherche éternelle de l'harmonie entre l'homme et son environnement ancien qu'il se doit de respecter.

La jeune artiste qui sort ici son premier album, nous surprend avec le jeu particulièrement doux et aérien de son piri, déclinaison asiatique d'une flute de bambou. A la première audition on pourrait croire à un son d'ordinateur tellement il est étonnant. Si on osait une comparaison avec un instrument européen ce serait le cornet à bouquin. Et c'est justement sur cette sonorité étrange que la jeune artiste surfe telle une libellule sur un torrent.
Le son est profond et particulièrement addictif, la prouesse de l'artiste est d'autant plus remarquable qu'elle n'est jamais répétitive ce qui pourrait être le cas avec une sonorité aussi particulière.
On entre d'emblée en transe dans son univers avec un premier morceau intense et prégnant ("Throughout the night").
"). On est très proche d'une musique tribale mais toujours avec des mélodies très modernes ("Communion") qui n'est pas sans rappeler les premières sonorités de Dead Can Dance aux premiers albums baignés de cymbalum.
La dimension mystique et presque paganiste de sa musique la rapproche encore du duo Lisa Gerrard/Brendan Perry, à ceci près que les sons sont bruts, peu ou pas mixés, l'artiste se prenant parfois au jeu du jazz expérimental en se contentant de souffles ou d'improvisations dissonantes remarquablement accompagnées par le saxophone de Kim Oki ("All soul's day").
La beauté de l'album tient au fait qu'il n'est jamais lourd, jamais agressif bien que toujours entêtant.

Espérons que la jeune Coréenne continue d'explorer son monde en le mêlant au nôtre, en découvrant d'autres horizons et d'autres orchestrations afin d'offrir d'autres voyages oniriques.



PARK JIHA Throughout the night (2018 Audio seul)


PARK JIHA All soul's day (2018 Audio seul)