Rock
Pop Rock
  Talk Talk - Live at Montreux 1986
Angleterre 1986
Un DVD Eagle  / Naïve 2008

WEB

Label Eagle


SPIRALE

Mes cousins...
Mark Hollis
Talk Talk
 
Talk Talk
Live at Montreux 1986
par Francois Branchon le 20/10/2008

Note: 6.0    

1986 : Talk Talk est au pic de sa gloire, ses singles "Life's what you make it" et "Living in another world" sont dans les charts mondiaux, et les précédents, "Talk talk" et "Such a shame" sont encore chauds dans les mémoires. 1986 : Talk Talk est en tournée mondiale, elle passe par Montreux.

Pour qui n'aurait gardé que des souvenirs "audio" de Talk Talk, la surprise est grande de voir autant de monde sur scène, coiffés "footballeur allemand 1974", des claviers en veux-tu en voilà, des percussionnistes (!) noirs (!), mais pas de trace de pom pom girls. Pour qui aurait oublié le son des années quatre-vingt, le voilà servi avec tous ses splendides stéréotypes : un son de piano trafiqué synthétiseur absolument affreux, des guitares elles aussi synthétisées, une batterie double (toms syndrums) qui sonne galerie commerciale de chez Auchan.
Reste, pour qui n'aurait jamais vu le chanteur (par ailleurs respectable) Mark Hollis en action, le spectacle - lassant sur la durée - d'un homme en sur-pathos permanent, immuablement penché sur son micro, dents et gencives tendues, s'extirpant le chant et les mots au prix de tensions jugulaires qu'on espère sans dommage pour sa santé.

Sur le fond, et derrière l'habillage ultra-daté, la plupart des chansons tiennent encore la route, et au vu du chemin post-Talk Talk plus qu'intéressant qu'a choisi Hollis, on serait curieux de les réentendre proposées avec une relecture un peu plus moderne. Les accros à Talk Talk - et probablement eux seuls - trouveront leur compte avec la réédition de ce concert, excellemment filmé par les gens de Montreux (une habitude), avec des plans (contrairement à Taratata) qui durent plus qu'une seconde douze et ne ratent aucune des interventions marquantes des musiciens.


TALK TALK Life's what you make it (Live Espagne 1986)