Rock
Pop Rock
The  Pretenders - Loose in L.A. - The Pretenders live at Wiltern Theater (February 2003)
Angleterre Etats-Unis 2003
Un DVD + CD Eagle  / Naïve 2005

WEB

Label Eagle


SPIRALE

 ! Viva el amor !
 The best of
 
The Pretenders
Loose in L.A. - The Pretenders live at Wiltern Theater (February 2003)
par Francois Branchon le 28/03/2005

Note: 7.0    

En 1979, le rock "classique" et populaire se meurt, écartelé entre punk et disco, les efforts d'un Tom Petty ou des Jam bien insuffisants pour le tenir droit. D'Angleterre, la ricaine transplantée Chrissie Hynde le fait renaître, pour la plus grande joie des réfractaires au punk, remis dans le sens du vent par le retour des quatre accords. L'album éponyme fera des ravages, partout, et le cross-over pour atteindre la neuvième place des charts généraux anglais. Il était parsemé de chansons devenues de petits classiques, "Tattooed love boys", le doux-amer "Kid", le funky "Brass in pocket", la reprise des Kinks "Stop your sobbing"...

Quatre albums et quelques décès plus tard (les fondateurs Pete Farndon et James Honeyman-Scott juste avant "Learning to crawl" en 1984), les Pretenders n'ont plus eu qu'une existence sporadique, publiant "Packed" en 1990 (produit par Mitchell Froom), "Last of the independents" en 1994, un live mis en boite par Stephen Street en 1995 ("The isle of view") jusqu'au récent "Loose screw" de 2003, où Chrissie Hynde recrute deux jeunes blondinets, Zeben Jameson et Andy Hobson (claviers et basse) pour encadrer le guitariste Adam Seymour et le batteur Martin Chambers. Le Dvd "Loose in L.A." est la mise en boite d'un des quelques concerts mis sur pied en Amérique pour promouvoir l'album.

Un concert prétexte à dérouler le répertoire (26 titres !) où chacun retrouvera ses propres bonheurs ("Back on the chain gang" en ce qui me concerne), bien mené, où Chrissie Hynde, plus Ariane Ascaride que jamais, tient la scène joliment, à l'aise et de bonne humeur.