The EP collection

The Searchers

par Igor Wagner le 12/11/2020

Note: 6.5    
spiraleAcheter


Groupe d'abord de skiffle formé en 1959, The Searchers se convertissent au merseybeat lorsqu'en 1963 déferle sur Liverpool la grande vague des Hollies, Gerry & the Pacemakers, Fourmost, Merseybeats, Swinging Blue Jeans, Beatles... Repérés dès leur résidence au Iron Door Club de la ville par la maison Pye (qui à l'instar des autres maisons de disques cherchaient à imiter Odeon qui avait mis la main sur le jackpot Beatles), The Searchers vont devenir très populaires dans toute la Grande-Bretagne.

Les Searchers copient leurs maîtres à grand renfort de reprises de tubes américains qui leur procurent quelques hits puissants : "Sweets for my sweet" (Shuman et Pomus), "Love potion No 9" (Lieber & Stoller), "When you walk in the room" (de Shannon), "Money" (Gordy), "Da doo ron ron" (Spector)...

Mais au contraire des Beatles, The Searchers n'étaient pas de réputés compositeurs et ce fut bien là leur problème. Leur carrière s'arrêta donc assez vite, en 1966, quand l'heure n'était plus aux Ep pour juke-boxes mais à la révolution pop en pleine ébullition.

Curiosité (non mémorable) : Pye était distribué en France par Vogue, la maison qui osait tout. Ainsi avait-elle convaincu The Searchers d'enregistrer un Ep original en français, qui figure dans cette sélection.



THE SEARCHERS Sweets for my sweet (TV 1963)