Rock
60's Beat/Rock Soul
The  Spencer Davis Group - Somebody help me - The best of 1964-1968
Angleterre Pays de Galles 1964 1968
Best of
Un CD Raven  / Import Raven 2012



SPIRALE

 Gimme some lovin' Live 1966
 
The Spencer Davis Group
Somebody help me - The best of 1964-1968
par Francois Branchon le 06/04/2013

Note: 10.0    
spiraleAcheter


Groupe né et mort ordinaire, le Spencer Davis Group est l'exemple unique d'une formation transfigurée par la grâce pendant deux petites années (1965-67), le temps où le jeune prodige Stevie Winwood en fut le leader. A la fois guitariste soliste, organiste pétri de puissance sensuelle, chanteur effarant et bouleversant, Winwood - qui n'avait que 16 ans à son arrivée - a transformé le groupe du banal Spencer Davis en fantastique "soul machine", devenant la formation la plus crédible de tous les combos rhythm and blues qui fleurissaient partout en Angleterre et envahissaient le monde. Et le gamin, qui savait écrire, a même signé deux des chansons les plus universelles de l'époque, "I'm a man" et "Gimme some lovin".

La label australien Raven signe là une compilation parfaitement agencée de 26 titres, qui dit l'essentiel, et raconte aussi l'anecdotique passionnant (proposer les versions anglaise et américaine du single "Gimme some lovin"), une compilation qui sera l'alter ego parfaite du DVD Cherry Red sur le concert filmé en 1966 en Finlande.

A voir ci-dessous, un extrait de l'émission allemande Beat Beat Beat de 1966, où le SDG joue live (contrairement à beaucoup qui ne s'y risquaient pas) un de ses tubes originels ("Somebody help me" de Jackie Edwards) que la voix de Winwood suffit à transcender.




SPENCER DAVIS GROUP Somebody help me (Live German TV Beat Beat Beat 09-66)