The wild hunt

The Tallest Man on Earth

par Jérôme Heff le 23/05/2010

Note: 7.5    

Voix nasillarde et tendue à faire péter les VU-mètres, une guitare acoustique grattée sans retenue, les mots qui se bousculent dans la bouche de Kristian Mattson : ne pas faire la comparaison avec le Bob Dylan des débuts serait carrément une faute professionnelle, ou de la malhonnêteté ! Comme le disque du titre le suggère, on s'apprête à lâcher la meute... Le manque d'identité (plus que de personnalité) d'une fraction de la scène folk suédoise joue au départ en défaveur de Mattson, particulièrement sur un titre comme "Burden of tomorrow" qui fait plus qu'emprunter des manières d'écriture et d'interprétation à Dylan. A la différence des licences poético-politiques du Zim, les chansons de The Tallest Man On Earth - toutes bonnes - ne portent qu'elles-mêmes. Malgré tout cela, on se laisse convaincre par l'énergie très communicative que dégage Kristian, notamment sur "King of Spain" : et pour enfoncer le paradoxe, c'est finalement un sentiment de spontanéité très agréable que l'on ressent à l'écoute de "The wild hunt".



TALLEST MAN ON EARTH King of Spain (Live Theâtre d'Artà, Mayorque, Espagne)