Country
 Arnaud Choutet - Country rock
France 2014
livres Le Mot et le Reste 2014



SPIRALE

 Bretagne - Folk, néo trad et métissages
 
Arnaud Choutet
Country rock
par Francois Branchon le 16/09/2015

Note: 9.5    

Country rock, un style vague et très vite fourre-tout, l'industrie américaine s'en étant emparé à la suite du cross-over hallucinant des Eagles en 1978. On est ravi de voir aborder le genre par le toujours passionnant éditeur marseillais Le Mot et le Reste, qui a confié la tâche à Arnaud Choutet.

Et il ne déçoit pas, ayant su faire la différence entre authenticité et clichés à touristes, sachant passer au large sur les bordures du genre, côté country mais surtout côté rock, n'oubliant aucun des groupes californiens s'étant le temps d'un album penché sur les racines country de leur pays (Grateful Dead, Jorma Kaukonen), offrant un panorama grand écran des Everly Brothers à Creedence Clearwater Revival, de Ricky Nelson à Joe Ely, des plus soul Little Feat aux bluesy Hot Tuna et même des incursions en Angleterre (les Stones d'"Exile on main street", Ian Matthews, Brinsley Schwartz ou... l'Elton John de "Tumbleweed connection").

Bien évidemment, au coeur de cible, Choutet ne laisse de côté aucune des perles dorées et adorées des seventies : Dillards (compagnons de route de Gene Clark), les géniaux Mason Proffit, l'International Submarine Band du jeune Gram Parsons, New Riders of the Purple Sage, les "sudistes" Marshall Tucker Band, Pure Prairie League (la plus belle pedal steel au monde), Outlaws, Commander Cody ou Ozark Mountain Daredevils, Gene Clark, John Prine, Doobie Bros, Nitty Gritty, Firefall, David Bromberg, "Desperado" des Eagles, les frères Talbot, les limites FM Loggins & Messina, Poco, Poussette Dart Band de l'exquis John Poussette Dart...

Il pimente l'inventaire de ces 105 albums indispensables de plus obscures raretés, Cherokee, Rick Roberts, Sand, Cooder Browne, Timbercreek, Goose Creek Symphony... et termine son propos avec quelques groupes actuels, porteurs du flambeau, les Son Volt, Jayhawks, Giant Sand ou Uncle Tupelo de la new americana, jusqu'à Robert Plant en collaboration avec Alison Krauss.

Un boulot passionnant, petite bible pour ceux qui voudront se constituer une collection de disques parfaits pour le matin ou les ballades en diligence.