Folk
  Compilation - Folk is not a four letter word
1969
Compilation d'Artistes
Un CD Cherry Red > Delay 68  / Import Cherry Red 2005

WEB

Label Cherry Red > Delay 68
 
Compilation
Folk is not a four letter word
par Jérôme Heff le 29/12/2005

Note: 10.0    
Morceaux qui Tuent
Wendy & Bonnie - By the sea
Brigitte Fontaine - Brigitte
Linda Perhacs - Hey, who really cares ?
The Roundtable - Scarborough fair


On pensait le continent folk balisé en tous sens : Andy Votel et son label fouineur Delay 68 rajoutent sur la carte un archipel qui recèle de belles (re)découvertes.

Le revival folk (déjà !) riche et massif des sixties a vite pris des proportions juteuses, créant des stars comme Joni Mitchell, Bob Dylan, Crosby Stills & Nash... et beaucoup d'autres plus ou moins inspirés, signés derechef par les maisons de disque qui avaient flairé le bon coup. Les titres collectés ici, tous enregistrés à l'orée des années soixante-dix, sont en quelque sorte la queue de comète de ce mouvement : ils montrent que le folk a fourni un terrain d'expression et d'expérimentation assez souple pour s'adapter à des personnalités et des nationalités très diverses, laissées sur le côté du circuit commercial – hard rock et rock progressif étaient des tendances plus porteuses.

"Brigitte Fontaine est folle" : on le savait déjà, c'est le titre de son disque de 1969. Par contre, Andy Votel nous apprend que Brigitte Fontaine est folk, et ça c'est nouveau ! La copine des Sonic Youth et d'Etienne Daho (cherchez l'intrus) est certes beaucoup moins exotique pour nous que pour les Anglais, mais elle s'insère parfaitement ici, comme un double négatif et sauvageon de la Françoise Hardy de la même époque ("La question", 1971).
Les femmes se taillent d'ailleurs la part du lion. Il y a la grande cousine longiligne aux cheveux raides (Linda Perhacs), les hallucinées (Erica Pomerace, Poppy Family), l'originale (Bonnie Koloc dont le "My aunt Edna" évoque le troubadour Tim Buckley de "Goodbye & hello"). Et les filles qui préfèrent danser sur un bon groove, sérieusement (Kathy Smith) ou avec des fleurs dans les cheveux (les très hippies Heaven & Earth). Sans oublier les rêveuses sœurs Wendy & Bonnie, avec la superbe "By the sea", sur laquelle des notes de guitare et de vibraphone se posent comme une feuille sur un océan calme (impression de l'avoir déjà entendue quelque part : les Super Furry Animals l'ont samplée sur "Phantom power").

Le reste est encore plus dépaysant, avec les polonais enfumés de Breakout, les catalans psyché de Musica Dispersa, la gigue jazzy de "Scarborough fair" (par The Roundtable, morceau médiéval popularisé par John Renbourn puis Simon & Garfunkel), et le total trip celtique des gallois Sidan ("Gobiath", "Ar goll").

"Folk is not a four letter word" : sous ce titre à la Magritte (et clin d'œil à "Work is a four letter word" de Cilla Black ?), on a de quoi faire un excellent équivalent folk aux compilations garage rock "Nuggets", à laquelle on adjoindra la récente réédition (toujours sur le même label) de Don Cooper. Une collection de trésors cachés.