Livre
Encyclopédie
 Eric Deshayes & Dominique Grimaud - L'underground musical en France
France 2009
livres Le Mot et le Reste 2009



SPIRALE

Collection Formes

Philippe Robert
Rock, pop : Un itinéraire bis en 140 albums essentiels
Emmanuel Chirache
Covers - Une histoire de la reprise dans le rock
Guillaume Belhomme
Giant steps - Jazz en 100 figures
Ashley Kahn
Kind of blue - Le making of du chef-d’œuvre de Miles Davis
 
Eric Deshayes & Dominique Grimaud
L'underground musical en France (Collection Formes)
par Francois Branchon le 23/06/2009

Note: 10.0    

Documenté, précis et exhaustif, "L'underground musical en France" passe en revue tous ceux, musiciens, groupes ou labels, organisateurs de concerts ou de festivals, qui, à partir de 1968, ont essayé, parfois brillamment, parfois en restant aussi inconnus à leur mort qu'à leur naissance, de contourner le mouvement musical général d'un pays - la France - qui aura réussi un sacré tour de force : après avoir été le seul pays occidental dont les media occultent la "British invasion" de 1965-67 (en nous fourguant les "traducteurs yéyés"), ils seront aussi ceux qui, de 1968 à 1973, ignoreront les révolutions rock psychédélique et/ou progressive, folk, jazz et free jazz, en nous tenant coincés sous la chape de notre exception culturelle de chanson française.

En 1968, les musiciens français condamnés à l'underground prennent le maquis, leurs refuges sont des festivals (Biot, Aix en Provence, Malataverne, Hérouville...), des labels (Byg), des circuits universitaires de petits concerts dans les cité-U, bientôt une presse (les débuts d'Actuel, Antirouille). Souvent liés aux mouvements communautaires (Gong dans la Drôme), la musique est fédérée, les publics avertis, l'underground français est né, dont les héros s'appelleront Etron Fou Leloublan, Maajun, Art Zoyd, Lard Free, Camizole, Barricade, Jac Berrocal...

Un livre destiné à devenir Bible.