Rock
Progressif
  Greenslade - Time and tide - Deluxe edition
Angleterre 1975
Album Original + Bonus
2 CD Cherry Red > Esoteric  / Import 2019

WEB

Label Cherry Red > Esoteric
 
Greenslade
Time and tide - Deluxe edition
par Igor Wagner le 04/03/2019

Note: 5.0    

Fondé par le guitariste Tony Reeves et l'organiste Dave Greenslade, deux anciens Colosseum lassés du jazz rock, Greenslade tente une synthèse d'un peu tout pour produire un premier album ("Bedside manners are extra" Warner 1973) reconnu par les amateurs de rock progressif comme bon. Deux autres de la même veine suivront puis Reeves quitte la barque pour l'aventure insolite et originale de Curved Air.

Greenslade sans son (vrai) leader se cherche, et ce quatrième album qui parait en 1975 part dans tous les sens : du rock basique pénible ("Animal farm"), le rapide "Newsworth" à la batterie très curieuse, du clavecin et des chœursnnels ("Time"), de la BO de série B ("Gangsters"), du King Crimson mou ("Tide"), de l'expérimentation ("Doldrums") où le chanteur Dave Lawson livré à lui-même s'amuse avec son synthétiseur ARP (la classe en 1975) avec des effets aujourd'hui bien datés, et à tant faire pourquoi pas des harmonies espagnoles ("Catalan")... Au fil des morceaux, la voix de Lawson devient agaçante, se forçant trop, jamais détendu le quidam, et pour finir, une outro au Moog. Seul "The ass's ears" est un morceau sophistiqué dans le bon sens du terme et relativement inventif, progressivement parlant.

Les pochettes de Greenslade surfent depuis le départ sur la mode initiée par Roger Dean pour les pochettes de Yes, pour eux c'est Patrick Woodroffe qui s'y colle.

En bonus de cette réédition, un concert de 1975 pour la radio suédoise, où fort heureusement figurent des titres du premier album, "Pilgrims progress", "Bedside manners are extra" et "Drum folk" et du troisième, "Joie de vivre" et "Spirit of the dance".



GREENSLADE The ass's ears (Audio seul 1975)