Livre
Art
 Joost Swarte - New York book
Pays-Bas 2018
livres Dargaud 2018

 
Joost Swarte
New York book
par Francois Branchon le 16/08/2018

Note: 10.0      

Joost Swarte, enfin ! Pour ceux qui ne le connaitraient pas, il est néerlandais, né en 1947, dessinateur illustrateur pilier de l'underground de son pays (comme dans une moindre mesure son alter-ego belge Ever Meulen) depuis la fin des années soixante-dix. Héritier spirituel de Hergé dont il reprend le dessin épuré et linéaire, il est à ce titre gratifié d'inventeur de la dite ligne claire, et influenceur de toute une école de BD européenne (en France le regretté Ted Benoit).

Héritier sur la forme, mais révolutionnaire sur le fonds, en phase avec la contre-culture occidentale bouillonnante, particulièrement à Amsterdam son paradis libertaire européen des 70's. Simplifions à l'extrême : influencé au départ par ses ainés Robert Crumb et Willem - sans oublier Robert Mallet-Stevens pour l'architecture, omni-présente chez lui - Joost Swarte fait du Hergé trash speedé : dans ses vignettes, on fume, on boit, on crache, on trucide, on baise, on se shoote et on dégueule, mais sans jamais se départir de poésie et surtout d'humour, fût-il abrupt.

Membre du collectif Real Free Press, il fonde en 1971 la revue Modern Papier, puis en 1973 Aunt Leny et Cocktail Comics, écrit pour les enfants "Cotton et Piston" puis "Ric et Claire" en collaboration avec Willem, et son premier véritable album "L'art moderne" parait en 1980 en France chez Futuropolis. Prolifique (portfolios, cartes postales, affiches, ex-votos, timbres pour la Poste des Pays-Bas, Raw Magazine, papier à rouler porno), Swarte a par ailleurs toujours été proche de la musique, réalisant nombre de pochettes ou de logos de labels dès 1979 : LP des Rousers, de Rock Rally, Humo, Houseband, Fay Lovsky, Pascal Comelade... les logos des labels Muncho, Torso, Real Free Press et Lucho, des affiches de concerts ou de festivals, Torhout et Werchter, Rock Rally, Nancy Jazz Pulsations 1982, Transmusicales de Rennes 1984...

Aussi doué dans l'art ardu du dessin de presse que son aîné Willem (oeuvrant quotidiennement pour le Libération actuel), Swarte s'est vu proposer en 1994 la charge prestigieuse de la couverture de l'hebdomadaire américain The New Yorker (Sempé avait connu le même honneur) et plus de vingt ans plus tard il y est toujours !
Cette partie de son oeuvre est l'objet de ce livre paru chez Dargaud, bien évidemment pas exhaustif, mais riche en reproductions. Chacune d'entre elles démontre le talent phénoménal de cet homme, son paradoxe même : être aussi prolifique et pourtant parvenir à rendre chaque création imaginative, drôle et perchée, tout en ayant toujours du sens et en étant surtout unique. Elargi à l'ensemble de son oeuvre, le constat est limpide : Joost Swarte est un génie.



JOOST SWARTE Port-Foilo © Galerie Martel Paris 2012







© Joost Swarte


© Joost Swarte



© Joost Swarte


© Joost Swarte




© Joost Swarte


Jerry Samuels (Kim Fowley) - EP Real Free Press NL 001 (1977)
Jerry Samuels (Kim Fowley) - EP Real Free Press NL 001 (1977)



Rousers recto (LP Torso 1980)
Rousers recto (LP Torso 1980)

© Joost Swarte 

Rousers verso (LP Torso 1980)
Rousers verso (LP Torso 1980)

© Joost Swarte

Joost (Mallet-Stevens) Swarte
Joost (Mallet-Stevens) Swarte

© Joost Swarte


Affiche en N&B, à l'exception de la note, forcément bleue   © Joost Swarte


© Joost Swarte

© © Joost Swarte
© Joost Swarte

.