Rock
Pop Rock
  Rain Parade - Beyond the sunset
Etats-Unis 1984
Album Original
Un CD Cherry Red > Lemon  / Import Cherry Red 2010

WEB

Label Cherry Red > Lemon


SPIRALE

 Crashing dreams
 
Rain Parade
Beyond the sunset
par Emmanuel Durocher le 10/03/2010

Note: 7.5    
spiraleAcheter


De David Roback, l'histoire se souviendra de sa collaboration avec la délicieuse et mystérieuse Hope Sandoval au sein de Mazzy Star dans les années 90. Mais on a tendance à ignorer qu'il a été, lors de la décennie précédente, un membre actif du Paisley Underground. Basé à Los Angeles, ce mouvement se voulait un retour à la scène psychédélique et garage de la fin des sixties avec des des groupes aussi variés que les Fuzztones ou The Bangles.

Roback fonde The Rain Parade en 1981 avec son frère Steven et un copain de fac, Matt Piucci. Le groupe se taille une bonne réputation en concert et sort deux albums, "Emergency third rail power trip" et "Explosions in the glass palace" avant que le guitariste ne quitte le groupe pour former Opal. Les Américains signent alors chez Island et opèrent pas mal de changements dans le personnel.

Il ne faut pas se fier à la pochette horrible et au son très honnête mais "Beyond the sunset" est un live. Enregistré à Tokyo en 1984, on ne saura pas grand chose des réactions du public (applaudissements inexistants ou enlevés des bandes ?). Le groupe a déjà de nombreux titres à son actif : la guitare psychédélique est de rigueur s'accompagnant d'une rythmique pop, de touches de claviers vintage et de la voix fluette de Piucci. Cela donne un mélange étrange mais plutôt agréable de riffs lourds et d'harmonies aériennes évoquant par moment les Doors ou Love.

Puissants et sensibles à la fois, les morceaux du groupe rendent hommage à leurs aînés tout en préfigurant une certaine scène de la seconde moitié des années 80 qui va du shoegazing à une pop plus cristalline présente en particulier sur le label Sarah Records.