Sono mondiale
 Sylvia Telles - The voice i love
Bresil 1964
Album Original
Un CD Cherry Red > el  / Import Cherry Red 2008

WEB

Label Cherry Red > el
 
Sylvia Telles
The voice i love
par Nadège Boinnard le 19/04/2008

Note: 9.0     
Morceaux qui Tuent
Baubles, bangles and beads


Il existe des petits joyaux qui ravissent du premier au dernier morceau. C'est le cas de "The voice i love" de Sylvia Telles, artiste fugace brésilienne, morte tragiquement en 1966 dans sa petite trentaine. Dotée d'une voix splendide rappelant à la fois Blossom Dearie et Anita O'Day, d'une diction aussi parfaite en anglais qu'en portugais, Sylvia Telles excelle dans l'art du jazz vocal. Ce "best of" est tout simplement magnifique.

Rien à jeter dans ces vingt-quatre morceaux qui font un pont d'or entre bossa nova et jazz, mélangeant les deux avec amour tout en respectant la plus pure tradition de chacun des styles sur des arrangements très soignés. Des titres désormais classiques sont chantés avec brio : "Samba de uma nota só" (One-note samba) ou "Insensatez" (How insensitive) ou encore "Quiet nights". Le fameux "It might as well be spring", premier morceau de l'album, met immédiatement dans cette ambiance d'une autre époque. D'autres titres, moins ou pas connus, déposent un sourire indéfectible sur le visage. Avis à tous les aficionados de bossa nova et de jazz vocal. Le voilà le chaînon manquant ! Et il est en or massif !