Chroniques Concerts

Troy Von Balthazar - Paris Point Ephémère

Posté par : Jérôme Heff le 22/11/2005

Troy Von Balthazar - Paris Point Ephémère

Bon concert de Troy Von Balthazar hier soir, dans un Point Ephémère bien rempli (à propos, carton rouge pour l'organisation, ils ont été infichus de faire rentrer tout le monde avant que ne commence la première partie, le groupe parisien Mai...).

Balthazar parvient à installer une ambiance qui tient en grande partie à sa personnalité magnétique : armé d'une guitare électrique et de samplers, d'un clavier ou d'un dictaphone, il habite avec force ses chansons tordues. Sur scène, Troy bouge et tord son grand corps comme un boxeur cherche à éviter les coups : une approche minimale et casse-gueule, d'ailleurs il se prendra une gamelle monumentale en foirant un saut périlleux arrière (!) avant le rappel.

Adeline Fargier (effacée et éthérée à la Julee Cruise) l'a rejoint pour trois chansons. Entre les titres, Troy montre un humour carnassier et un peu malaisant, un peu "freaky", visiblement ravi de l'accueil du public venu en masse. Deux reprises, "Ain't no sunshine" de Bill Withers et pour terminer un hachage en règle de "Big balls" d'AC/DC (!!) : "I've got big balls / I've got big balls / Dirty big balls..."