Rock
Pop Rock
 Bill Fay - Bill Fay
Angleterre 1970
Album Original + Bonus
Un CD Cherry Red > Esoteric  / Import Cherry Red 2008

WEB

Label Cherry Red > Esoteric


SPIRALE

 Time of the last persecution
 Life is people
 
Bill Fay
Bill Fay
par Jérôme Heff le 30/10/2008

Note: 10.0     
Morceaux qui Tuent
Be not so fearful
Methane river
Scream in the ears
The room
The sun is bored


Ce n'était pas faire justice à Bill Fay que de le comparer à Bob Dylan, pour son premier disque paru en 1970. D’ailleurs, "Bill Fay" ne s'est pas bien vendu, très sombre malgré un enrobage symphonique qui masque mal la tempête faisant rage sous son crâne.

"Bill Fay" déploie une étonnante variété d’arrangements, surtout après un premier et fier single "Scream in the ears" tout en piano conquérant et énergie ramassée (ici en titre bonus). On serait presque tenté de voir un hors-sujet dans les trompettes et le tapis de guitares acoustiques sur "We want you to stay", qui évoque les sucreries de Burt Bacharach - comme si on n’avait pas su par quel bout prendre les chansons de Bill. Plus loin, du clavecin et des flûtes pop baroque sur "Narrow way". Mais partout, la voix de Fay porte une fêlure qui contamine les cordes et les orchestrations : la guitare déréglée qui surplombe les crescendos à la Scott Walker de "The sun is bored" ouvre la brèche à un poison qui se répandra de manière encore plus évidente sur "Time of the last persecution" (second Lp, 1971). L’époque a aussi une part de responsabilité : la fin du bucolique rêve sixties ("Methane river") et le Viêt-Nam peut-être (bien que Bill Fay soit anglais), avec trois titres successifs sur lesquels s'invite le thème de la guerre ("We have laid here", "Sing us one of your songs May" avec des roulements de tambour-major en  intro, puis "Gentle Willie").

Même si "Be not so fearful" (reprise récemment par Wilco) se veut rassurante, "Bill Fay" est un champ de bataille, à l'issue toujours indécise aujourd'hui.


BILL FAY Scream in the ears (audio)