Blues
 Philippe Thieyre - Parcours blues en 150 albums
France 2018
livres Le Mot et le Reste 2018



SPIRALE

 Le rock psychédélique américain 1966-1973
 Psychédélisme : des Usa à l'Europe (1965-1973)
 
Philippe Thieyre
Parcours blues en 150 albums
par Igor Wagner le 03/04/2019

Note: 5.5    

A sa manière encyclopédique, Philippe Thieyre dresse un panorama du blues, chapitrant l'histoire entre vieux country bluesmen noirs (Robert Johnson...), les années quarante et l'émergence du rhythm & blues (Ray Charles...), le blues urbain et électrique (Buddy Guy...), le British Blues Boom (John Mayall...) et un fourre-tout final nommé "Blues toujours" (où l'on croise ZZ Top, Tony Joe White, Ry Cooder ou Hendrix).

Réduire pour un style si vaste dans le temps une collection d'albums à 150 est par principe une gageure, s'impose alors de faire des choix et très vite se rabattre sur les valeurs sûres, les noms connus, voire ultra-connus. On ne trouvera donc ici aucune rareté comme Thieyre pouvait en évoquer dans ses ouvrages sur le psychédélisme.

Mais même si l'exercice de sélection est draconien et difficile, on peut tout de même s'interroger sur des absences : le british blues boom qui oublie Eric Clapton, les Cream, Peter Green (juste évoqué via Fleetwood Mac), le blues rock américain qui fait l'impasse sur Paul Butterfield, Jorma Kaukonen, Hot Tuna... quand curieusement Steve Miller a droit à une entrée, avec "Number 5" un de ses albums secondaires qui plus est.
Et pourquoi ne pas avoir apporté un petit éclairage sur les Européens, au moins l'immense Colette Magny ou les Danois de Beefeaters (protégés de l'Anglais Alexis Korner) ?

Un parcours balisé et sans risque qui conviendra à tous ceux voulant découvrir le blues.