Black Power
P Funk
  Sly & The Family Stone - Stand!
Etats-Unis 1969
Album Original + Bonus
Un CD Epic  / Sony 2007

WEB

Sly & The Family Stonesite officiel


SPIRALE

 A whole new thing
 Dance to the music
 There's a riot goin' on
 Fresh
 
Sly & The Family Stone
Stand!
par Maxime Morinière le 05/11/2010

Note: 9.0    
Morceaux qui Tuent
Everyday people
Don't call me nigger, whitey
I want to take you higher
Somebody's watching you

spiraleEcouter
spiraleAcheter


"Stand!" est certainement l'album de Sly & The Family Stone le plus apprécié par les amateurs de sons psychédéliques de la fin des 60s/début 70s. Deux raisons peuvent expliquer cela. La première vient du fait que ce LP constitue l'apogée du style sly-stonien des débuts. C'est en effet ici que les influences psychédéliques sont les mieux assimilées. La seconde étant que leur performance au festival de Woodstock avec un "I want to take you higher" démentiel faisait la promotion de cet album, ce qui lui confère un côté mythique indéniable.

Le quatrième album de la famille Stone est celui de la consécration, puisqu'il pointera au treizième rang des charts, avec en prime pas moins de quatre singles qui entreront dans le Billboard Pop Chart, dont "Everyday people", leur premier numéro 1, à la mi-février 1969. Ils réussiront même à sortir deux fois le même single, mais avec les faces inversées ("Stand!" / "I want to take you higher" en 1969, "I want to take you higher" / "Stand!" en 1970) !

Ce succès commercial s'explique par le fait que "Stand!" est l'album optimiste par excellence, et sa promotion, assurée par la simplicité pop de "Everyday people" et la joie communicative de "Stand!", allait dans ce sens. Ces titres ne montrent effectivement rien d'autre qu'un groupe heureux de jouer et prêt à tout pour faire danser son public, même après les premières émeutes noires aux États-Unis et l'assassinat de Martin Luther King. L'heure est encore au Flower Power, et, si les paroles font parfois référence à l'émancipation du peuple noir, c'est toujours dans une humeur festive ("You can make it if you try"). C'est pourtant le dernier album où le groupe en est réellement un, avant son explosion progressive.

Pour compléter le tableau, on trouve dans cet album deux des morceaux les plus psychédéliques sortis par le groupe : "Don't call me nigger, whitey" et "Sing a simple song". On y entend également deux titres où l'on sent poindre le désenchantement qui sera propre à l'album suivant, à savoir le long et totalement barré "Sex machine" et "Somebody's watching you", où l'on sent poindre la paranoïa de Sly Stone. Par sa cohérence et sa fraicheur, "Stand!" restera comme le premier des trois grands albums qu'a sorti le groupe.



SLY & THE FAMILY STONE I want to take you higher (Live Woodstock 1969)